top of page
  • Fanny

Connexion à la Nature

L'être humain est un mammifère qui, jusqu'à peu, a toujours vécu en connexion avec la nature.
L'organisation sociétale et nos modes de vie actuels nous éloignent de plus en plus de la nature, et donc de notre nature intérieure...
Beaucoup de personnes aujourd'hui ne se sentent pas à leur place, se sentent perdues, ont des difficultés à s'intégrer, à s'adapter...
De plus en plus d'enfants ont des troubles du comportement, et d'adultes aussi...

Et si c'était l'environnement et la société qui marchait à l'envers ?
Et si ces personnes "différentes" avaient juste activer leur alarme interne disant "y'a un truc qui tourne pas rond" ?
Et si se reconnecter à la nature pouvait permettre de trouver des réponses et de se reconnecter à soi et à ses besoins profonds ?...

Comment se reconnecter à la nature ?
Il existe de nombreuses façons aujourd'hui pour se reconnecter à la nature.
Si vous sentez que vous êtes déconnecté de la nature, voilà quelques suggestions.

Allez-y progressivement, en respectant vos besoins et en ouvrant petit à petit votre zone de confort et vos capacités d'adaptation :
1) aller à pied ou à vélo au travail, faire les courses et observer les arbres sur votre chemin
2) le week-end, allez marcher, pique-niquer ou camper sous les étoiles
3) pour les vacances, profitez en pour choisir un gîte, un chalet, une yourte ou un camping en bord de mer ou à la montagne, allez en vacances chez l'habitant, à la ferme ou encore plantez votre toile de tente dans le jardin de vos amis !
Ou bien pour les prochaines vacances, échangez votre maison/appart pour aller en pleine nature
4) faites des sorties pour apprendre à découvrir les plantes, les algues, les oiseaux, les étoiles les arbres, le jardinage...
5) cultiver quelques plantes : faîtes un potager si vous avez un jardin et plantez en pot si vous êtes en ville

Zones urbaines / Zones rurales
Quel est le pourcentage d'hommes vivant en zone urbaine ?

Les humains se sont progressivement regroupés dans les villes pour bénéficier d'infrastructures, de confort, puis pour trouver du travail.
Les campagnes se sont vidées et les villes se sont progressivement étendues depuis plus d'un siècle.
Aujourd'hui on parle de près de 80% de la population française vivant en zones urbaines, contre 50% de la population mondiale !
Cette exode rurale a largement modifié la configuration de l'environnement et les activités agricoles sont passées d'une agriculture paysanne et familiale, avec de petites parcelles, des cultures diversifiées et des talus à un mode d'agriculture largement industrialisé, mécanisé et déshumanisé avec de nombreuses répercussions sur la terre, la qualité des produits et la pression pour les professionnels.
Mais depuis un moment, nombreux sont ceux qui rêvent d'un retour à la terre, d'une maison à la campagne, d'un terrain pour cultiver son potager et planter des arbres.

Pourquoi avoir besoin de se reconnecter à la nature ?
Nombreux sont ceux qui aujourd'hui ressentent un fort besoin de se reconnecter à la nature.
Je pense que le contact avec la nature, l'immersion dans la nature nous permet d'être plus en connexion avec sa propre nature et donc d'être plus à l'écoute de ses propres besoins.
Les sollicitations extérieures artificielles sont moindres (lumière, voiture, bruit, activités...) et l'harmonie des éléments naturels (végétation, animaux, bruit du vent...) apportent de la sérénité.

C'est comme si, parfois, l'environnement naturel permettait de remettre les choses à leur juste place. Ça peut se manifester par un apaisement, une sensation de bien-être, de calme, de joie, plus de clarté mentale...
Chacun trouvera son élément de prédilection : pour certains ça sera la plage, pour d'autres la montagne, la rivière ou encore la forêt, mais aussi tout simplement un parc ou un arbre, les plantes, le ciel etc...
Comment vous sentez vous devant le lever ou le coucher du soleil ? Après un bain dans la mer ou dans la rivière ? Pendant une balade en forêt, en montagne, sur la côte ?

Quelques conseils pour se reconnecter à la nature
Nous sommes naturellement en symbiose avec la nature.
Pour s'y reconnecter, il suffit simplement de se donner un peu d'espace et de temps.
- programmer sur votre agenda des sorties pour aller en forêt, à la montagne, à la mer, au bord d'un lac...
- faites une sortie régulière : tous les week-ends par exemple
- observer un bel arbre, regarder les détails sur son écorce, son feuillage
- s'exposer au soleil le matin et en fin d'après-midi pour bénéficier de l'énergie solaire sans se brûler
- se baigner dans la mer ou la rivière
- respirer l'air pur en pleine campagne
- se balader, marcher dans les bois, en montagne, en forêt, en bord de mer...
- observer les insectes
- regarder le ciel, le mouvement des nuages, les "dessins" des nuages, chercher les étoiles filantes la nuit
- profiter du coucher du soleil et de ses lumières rougeoyantes- se lever aux aurores de temps en temps pour profiter du lever du soleil !
- aller camper pour profiter de dormir près du sol, écouter le chant de la chouette la nuit, les grillons en été,
- dormir à la belle étoile dans le jardin, dans le trampoline avec les enfants...
- aller pique-niquer au bord de la mer, de la rivière, dans un parc- faire du vélo le long d'un canal
- faire du bateau, du ski, du surf, de la voile etc...
- manger de bons fruits et légumes frais, de saison, de qualité, que vous achetez au producteur

Comment se reconnecter à la nature lorsqu'on vit en ville ?
Même quand on vit en ville, il est possible de se connecter à la nature.
A l'extérieur :dans les parcs, les jardins, les rivières...
Je suis toujours surprise par la beauté des grands arbres dans certaines villes, les plantes sauvages qui poussent un peu partout, les oiseaux, les insectes...
à la maison :en installant des plantes d'intérieur, en regardant le ciel par la fenêtre, en écoutant les oiseaux, en regardant les arbres, les fleurs, les jardins etc...
Il y a toujours un moyen de se connecter à la nature.
C'est avant tout un état d'esprit positif et ouvert à l'émerveillement devant chaque élément que la nature porte à nos sens :
- regarder les arbres, un beau paysage, une fleur, un papillon,
- écoutez le chant des oiseaux, le bruit du vent ou de la pluie, le tonnerre qui gronde,
- humez le parfum des fleurs, l'odeur après la pluie en été,
- sentez le vent dans vos cheveux, la pluie sur la peau du visage, toucher l'écorce d'un arbre,
- goûtez les saveurs des produits de la nature : des fruits et légumes !
Restez ouvert à la contemplation et réjouissez vous dès que la vie vous donne une opportunité.

Comment s'éduquer à la nature ?
Nul besoin de dépenser beaucoup d'argent, de faire de grands voyages ou de stages intensifs !
Il suffit juste d'ouvrir votre cœur et vos sens au quotidien pour vous reconnecter à la nature.
Bien sûr certaines activités vous aideront :
- la jardinage permet d'être attentif à la nature. On met les mains dans la terre, on apprend à observer la relation entre le climat, la pluie et les besoins des plantes, les saisons
- marcher, se promener, randonner, faire des activités sportives en pleine nature permet également d'être attentif à l'environnement,
- et pourquoi pas, camper, dormir avec le chant de la chouette ?
- les ateliers découvertes des plantes, cueillette ou observation des oiseaux peuvent également être une opportunité sympa de réapprendre des savoirs qui ont tendance à se perdre.
Il n'y a pas d'âge, il n'y a pas de limite, il n'y a pas d'injonction ni d'obligation...
faites selon votre ressenti, écoutez votre cœur et votre intuition pour savoir ce qui est bon et juste pour vous.
Allez-y progressivement pour vous faire plaisir et ne pas vous écœurer et si vous avez des enfants, partagez cette passion pour la nature, l'écologie, la conscience.

Quels sont les bienfaits psychologiques ?
Se reconnecter à la nature, à la terre, aux rythmes naturels permet de se reconnecter à soi, de se reconnecter à sa nature profonde.
Je crois sincèrement que c'est un puissant moyen pour reprendre le lien avec nous même, avec la vie et le bonheur.

Mon expérience personnelle m'a permis de voir combien être en lien avec les rythmes naturels nous permet d'être en lien avec nos besoins profonds et donc d'améliorer grandement notre qualité de vie, notre santé et surtout la joie de vivre !
Quel pur bonheur de voir son enfant jouer dans l'eau, s'émerveiller en observant une fourmilière et jouer avec la terre...
Quel merveille de sentir sa peau doucement réchauffée par le soleil...
Quelle vitalité profonde on peut ressentir après s'être immerger dans l'eau de la mer ou de la rivière...
Et quel délice de croquer dans le fruit tout juste cueilli dans l'arbre...
Beaucoup d'entre nous souhaitent aujourd'hui effectuer un retour à la terre.
On se rend compte que certains de nos besoins sont mieux comblés : plus d'espace, possibilité de cultiver un potager, de planter des arbres, de faire de la cueillette de plantes sauvages... Plus de calme etc...
Mais il est parfois tout à fait possible de trouver de bons compromis en étant en ville : jardins partagés, maraîchers qui propose de venir faire sa cueillette, sorties plantes sauvages, paniers bio, déplacements à vélo et transports en commun etc...
Et le retour à la terre demande aussi quelques adaptations, quelques efforts...
Ce n'est pas comme dans les livres : pour cultiver son potager, même en permaculture, il faut bosser !
Rénover une maison n'est pas de tout repos.
Alors, avant de faire des changements radicaux, comme pour tout, testez, expérimentez, allez-y progressivement selon vos intérêts, vos possibilités, vos capacités d'adaptation.
Faites des vacances en nature, campez, tester le volontariat, le wwoofing, un voyage avec votre tente de camping dans le coffre ou un matelas dans votre fourgon !

Mon parcours personnel

J'ai personnellement eu un parcours de retour à la nature progressif et les voyages m'ont permis ce retour à la simplicité.
J'ai notamment réalisé un voyage en famille d'un an et demi à travers les Amériques en voiture. (Voir le blog : https://enrouteverslessentiel.wordpress.com/ )
Cette expérience de vie intense m'a permis de vivre dans une extrême simplicité et de regagner en liberté. Nous étions parfois dans des villes mais nous avons passé beaucoup de temps en pleine nature. Nous avions besoin d'eau, de rivières pour nous laver, d'espace pour nous poser. Nous avons fait du volontariat pour approfondir nos connaissances et diversifier nos expériences.
Mais le plus grand enseignement durant ce voyage "en route vers l'essentiel" ce fut la simplicité et la connexion nécessaire et bienfaitrice à la nature...
Cette aventure nous a amené à choisir un mode de vie alternatif, en pleine connexion avec la nature, mais surtout un mode de vie qui nous correspond, qui répond à nos besoins actuels.
Je suis ravie de partager cela lors des consultations et surtout des stages de jeûne et vitalité pour une déconnexion totale et une profonde régénération.

Chacun.e doit chercher l'équilibre idéal, ce qui lui convient et qui lui permet de se sentir épanoui et de recevoir les bienfaits que la nature nous offre.

Je vous accompagne lors de consultations individuelles et de stages à trouver votre chemin de santé.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page